A la recherche de Dieu

Si tu veux partir à la recherche de Dieu en suivant le chemin de la contemplation, ne pense pas que tu te lances à la poursuite de l’insaisissable.
Dieu t’attend déjà.
Le désir qui est en toi de partir à sa recherche vient de Lui.
C’est son appel.
Crois-moi, ce désir vient de Lui.
Ce que tu cherches à atteindre, c’est ton Dieu :
tu désires le connaître de toute la puissance de ton esprit, et l’aimer de toute la force de ton amour.
C’est ce que les saints ont cherché, eux aussi, avant toi ; et ils l’ont trouvé. 
Tu voudrais pouvoir dire : « J’ai vu Dieu ».
Personne ne peut voir Dieu en ce monde sans mourir ; et pourtant celui-là seul qui Le verra vivra.
C’est vrai. Les deux sont vrais :
Tu ne peux voir Dieu, mais Dieu pourtant se fait voir.
D’autres l’ont cherché avant toi et ils l’ont trouvé. Ils n’ont pas trouvé à cause de leur effort ;
et pourtant, sans cet effort, ils n’auraient pas trouvé.
Ce désir qui est en toi de trouver Dieu, qui sourd au plus profond de toi, qui est ton désir, que tu as et que n’a pas ton voisin,
c’est un désir qui vient de Dieu. Il te porte vers ton Dieu …
tu rêves de grandes lumières, et peut-être devras-tu marcher dans la nuit et dans le désert, dans les ténèbres !
Mais dans ce désert, cette nuit, ces ténèbres, Dieu est : Il est pour toi !

Contre jour

Réflexion de Yves Raguin
​Retour page d'accueil